Photos - Les amis des aveugles et malvoyants
Enregistrer en PDF L'Œuvre fédérale les Amis des Aveugles et Malvoyants sur Facebook

Portrait de Baptiste, petit garçon de 8 ans, déficient visuel et débordant d'énergie !

 

«  Le corona, il vole, moi je cours donc ça va ! »

Malvoyant Baptiste a dû, comme des milliers d’enfants, trouver de nouvelles occupations durant le confinement …


Baptiste, 8 ans, habite Antoing avec ses parents, ses trois frères et sa petite sœur. Atteint d’une maladie génétique, l'Amaurose congénitale de Leber, Baptiste est un petit garçon plein d’énergie. Il a vécu le confinement chez lui avec sa famille.


Baptiste est comme beaucoup d’autres enfants à la maison depuis le début du confinement. Son papa a continué à travailler mais sa maman est restée avec lui et ses frères et sœur. « Ma maman est avec nous, elle s’occupe de beaucoup de choses à la maison et fait les courses. Aujourd’hui elle m’a d’ailleurs rapporté des lasagnes et des pizzas, mes deux plats préférés ! ». 
Pas facile d’être un enfant et de rester à la maison durant une longue période, mais Baptiste ne manque pas d’activités. « J’écoute beaucoup la radio dans ma chambre, je joue au football dehors et je fais du vélo sur mon vélo pirates ! J’ai aussi un trampoline et un bac à sable, je m’amuse bien ! ».
Néanmoins, certaines choses lui manquent comme l’école mais aussi ses copains. « J’aimerais revoir mes copains de l’école mais aussi ceux des Amis des Aveugles et Bérénice qui s’occupe de nous. ».


« Baptiste est un petit garçon curieux et plein de vie. Il est toujours partant pour se lancer dans les activités, donner son avis ou faire des acrobaties comme lors de notre stage de cirque. », explique Bérénice, animatrice au sein du service loisirs des Amis des Aveugles et Malvoyants 
Aux Amis des Aveugles, nous mettons tout en œuvre pour accompagner parents et enfants de la manière la plus complète possible. Un bilan adapté peut être réalisé dès le plus jeune âge. Une équipe pluridisciplinaire ainsi qu’une transversalité entre les départements permettent une prise en charge globale de l’enfant mais aussi des parents. Cela va du soutien psychologique à l’aide à la parentalité, au travail de locomotion et psychomotricité. Des activités et stages spécifiques sont également organisés.
« Concrètement, nous réalisons plusieurs fois par an des activités dédiées aux enfants telles  que la découverte d’un sentier pieds nus, des chasses au trésor multi-sensorielles ou encore des stages à thème. Durant celui de Toussaint de l’année dernière, nous organisions par exemple une activité cirque chaque matin. L’après-midi est consacrée à la confection de biscuits, à la découverte des fruits et légumes, à la customisation d’un t-shirt, etc. », souligne Bérénice. « Ce sont régulièrement les mêmes enfants qui reviennent lors de ces activités. Du coup, une vraie relation de confiance et d’amitié se tisse entre eux et avec nous ! Je suis toujours contente de les retrouver lors de nouvelles activités et j’ai hâte de les revoir. », conclut-elle.


Malgré le confinement, Baptiste a quand même pu voir sa mamy. « Je suis resté à distance sans faire de câlins mais je l’ai tout de même raccompagnée à sa voiture, il faut être prudent et aussi toujours bien porter un masque. ». 
Pour conclure, il nous explique avec ses mots d’enfant: « Si le corona s’approche de moi je cours. Le corona, il vole, moi je cours donc ça va ! »

 

Aidez-nous à poursuivre nos activités en faveur des personnes aveugles et malvoyantes qui souffrent plus intensément de l'isolement en effectuant un don ou en lançant votre propre action sur notre plate-forme de dons en ligne. Cliquez sur le lien ci-dessous pour y accéder.

FAIRE UN DON

International Guide Dog Federation
Politique de confidentialité | Copyright | Mentions légales | Copyright © Les Amis des Aveugles 2020 | Réalisé par Comase info avec CodeWeb