Photos - Les amis des aveugles et malvoyants
Enregistrer en PDF L'Œuvre fédérale les Amis des Aveugles et Malvoyants sur Facebook

Le parcours d’un chien guide

Découvrez toutes les étapes qui amènent un chiot à devenir chien guide.

1. Sélection des familles d’accueil

Notre centre de formation de chiens guides sélectionnent des familles d'acceuil pour les futurs super-héros. La mission de la famille d’accueil : faire du chiot un chien bien éduqué et correctement sociabilisé. Tout cela en étroite collaboration avec les éducateurs(-trices) du centre de formation de chiens guides.

Pour plus d'informations, consultez notre page consacrée aux familles d'acceuil.

2. Sélection des chiots

La sélection des chiots se fait lorsqu’ils ont entre 5 et 7 semaines. Les éducateurs(-trices). contactent les éleveurs et effectuent une pré-visite. Ils/Elles voient les parents ou au moins la maman de la portée. Avant la sélection, une radio des hanches et des coudes doit être effectuée sur les parents. Ils/elles vérifient ensuite si les chiots sont timides ou pas, si le contact avec l’humain est correct.

Depuis quelques mois, notre centre de formation de chiens guides développe également son propre élevage. 

3. Arrivée des chiots au centre de formation

Les chiots arrivent au centre entre 7 et 9 semaines. Dans l’idéal, ils y restent 2 à 3 jours. Les éducateurs(-trices) observent leur comportement et leur caractère. Après 2 ou 3 jours, ils partent en famille d’accueil. Une semaine après leur arrivée, les chiots et les familles reviennent au centre pour suivre leur premier cours d’éducation.

4. Les tests d’évaluation

Trois tests sont effectués à 3, 6 et 9 mois. La journée, le chiot revient au centre mais il passe ses nuits au domicile des éducateurs(-trices) pour qu’elles puissent observer son comportement seul. Ils/elles en profitent pour l’emmener dans des lieux publics et vérifier si le chien se sent à l’aise ou non. Ils/elles retravaillent ce qui ne fonctionne pas correctement.

5. Débriefing avec la famille d’accueil

Après la semaine d’évaluation, les éducateurs(-trices) font toujours un débriefing avec la famille d’accueil pour pointer les choses qui fonctionnent ou pas. Ainsi, la famille peut régler les difficultés qu’elle ne perçoit pas forcément. Cette évaluation permet d’avoir une vue d’ensemble sur le comportement du chien et de vérifier s’il est un chien de bonne famille (qui ne monte pas à l’étage, qui ne va pas dans les canapés...). Les familles d’accueil possèdent un journal dans lequel elles indiquent tout ce qu’elles ont fait avec le chien pendant les semaines précédentes et elles y évaluent le chien.

6. Le début de la formation de chien guide

À l’âge d’un an, le chien revient au centre. Le  1er mois, il est en phase d’évaluation. Il subit des examens vétérinaires et les éducateurs(-trices) évaluent son comportement. Si une mauvaise attitude ou un problème de santé est observé, le chien sera sans doute réformé. Dans l'autre cas, il débute sa formation. Idéalement, il continue à aller en famille d’accueil le soir et le week-end.

7. Le choix du binôme

Les comportements de la personne déficiente visuelle et du chien doivent être compatibles. Un chien plus nerveux sera par exemple attribué à une personne très active.
Il est essentiel que leur tempérament, leur personnalité et leurs caractéristiques physiques soient compatibles.

8. L’examen

Lorsqu’on estime que le chien est prêt à devenir chien guide, il passe un examen (la "certification") qui consiste à mettre un(e) éducateur(-trice) sous bandeau et à se faire guider par le chien. L’évaluation est réalisée par l'éducateur(-trice) référent(e) du chien et deux instructrices en locomotion.

9. Le pré-stage

La personne déficiente visuelle apprend ce qu’est la méthode positive (comment se comporter avec le chien...). Le pré-stage dure 2 semaines. Durant celui-ci, la personne déficiente visuelle passe déjà du temps avec son futur chien et apprend à le connaître.

10. Le stage

Le chien apprend les trajets que la personne déficiente visuelle a l’habitude d’effectuer et le binôme apprend à les parcourir. Le stage terminé, la personne aveugle reçoit officiellement le chien. Après 1 mois, nous vérifions le chien. Après 3 mois, on "certifie" le binôme via un examen du chien et de la personne. Il y a également un suivi du binôme à 6 mois. Enfin, le centre revoit le chien 1 fois par an et un examen vétérinaire est effectué annuellement.

11. La retraite du chien guide

À partir de 8 ans, différents examens vétérinaires sont effectués. Tant qu'ils restent bons, le chien peut continuer à guider. Toutefois, à 10 ans, il est systématiquement mis à la retraite. La personne déficiente visuelle peut garder le chien retraité si elle le souhaite. Sinon, le chien poursuit sa vie dans une famille d’accueil.

 

Vous souhaitez devenir famille d'acceuil ?

Plus d'informations ?

Contactez le centre de formation de chiens guides au +32(0)65 40 31 28 ou via l’adresse s.chiensguides@amisdesaveugles.org.


Comment nous aider ?

Sans votre générosité, nous ne pourrions organiser et développer une offre de services adaptés aux personnes déficientes visuelles. Petite ou grande, ponctuelle ou régulière, votre aide est précieuse. Nous vous en sommes reconnaissants.

Faire un don sur notre compte bancaire : BE49 001700000071 (BIC : GEBABEBB)

Faire un don en ligne en cliquant sur :

FAIRE UN DON

International Guide Dog Federation
Politique de confidentialité | Copyright | Mentions légales | Copyright © Les Amis des Aveugles 2021 | Réalisé par Comase info avec CodeWeb